La photo du mois d’Octobre 2017

 

Auteur : David SIMON

Paramètres de prise de vue :

Date 15 octobre 2017 - 09 :35
Appareil NIKON D810
Focale 82mm
Ouverture ƒ/10
Vitesse 2.5s
Sensibilité 64
Corr. expo. -1EV

La presqu’interview de l’auteur :

Bonjour David, tu es nouveau au club, peux-tu te présenter ?
« Je m’appelle David, je suis chasseur de tout ce qui ressemble de près ou de loin à un capridé. »

Super, mais c’est plutôt de photographie que je voudrais que tu nous parles.
« 
Ok, mais y’a des vérités qui sont bonnes à dire : les capridés, c’est des vraies saloperies ! T’as vu leurs yeux ? Ce regard morne, presque glaçant … ça fout trouille, non ? »

Euh, peut-être, mais revenons à nos moutons.
« Ah, ben de mieux en mieux ! »

Pardon, je voulais dire la photographie.
« Ah, d’accord. Et bien je fais de la photographie depuis des années et je suis Senseï 4ème Dan en Phö To Shop, un art martial nord-américain où l’âme ne fait qu’un avec la couleur. J’ai étudié au Dojo de San Diego avec le maitre incontesté Vince Yétage. Je rentre tout juste d’un voyage initiatique dans la province d’ Ha Dob en Chine où j’ai dû marcher sur des écrans Rétina pilés en portant la collection complète de Michael Freeman. Une des plus belle expérience de ma vie ! »

Très bien, parle-nous de ta pratique ?
« Quand je sors faire des photos, je ne fais qu’un avec mon appareil et la nature … Euh, non, ça fait deux … mais si je retiens un, ça fait bien un. Bref, je parle aux arbres, je ressens les frémissements des ruisseaux, je comprends les papillons et je mange des champignons. »

Ah, ça explique des choses … Peux-tu nous raconter ton image ?
« Ben, je suis plutôt beau gosse et … »

Je parlais de ta photo.
« Ah, pardon. T’es sûr que tu ne veux pas qu’on parle de moi ? »

Plus tard peut-être, parle-nous de ta photo plutôt.
« Ah, non, moi c’est David, Pluto c’est l’ami de Mickey. »

Euh non, Pluto c’est le chien de Mickey. L’ami de Mickey c’est Dingo.
« Ah ouais, t’as raison. C’était quoi la question déjà ? »

Ta photo ?
« Ah oui ! La photo. Et bien tu vois, Vince disait toujours « Regarde au travers de ton viseur et tu verras le monde ». Et bien, crois le ou non : il avait raison ! On voit le monde au travers du viseur ! Incroyable, hein ? Quel visionnaire …
J’ai donc mis mon œil sur le viseur et j’ai vu … oui mes frères, j’ai vu ! »

Ok, mais tu as vu quoi ?
« Ben de l’eau et des feuilles mortes. J’ai tout de suite voulu me baigner pour faire corps avec cette scène sublime, mais j’avais pas mon bonnet de bain. J’ai donc pris une photo. »

Et tes réglages ?
« Vince disait toujours : « Si tu ne comprends pas les réglages, regarde dans le manuel ». Depuis ce jour, je ne travaille qu’en manuel. »

Très bien, mais tes paramètres ?
« Vince disait toujours « La technique c’est la mort de l’art » : depuis, je fais confiance à mon instinct. De toute façon, le Phö To Shop permet de faire du beau avec n’importe quelle m… »

Merde ?
« … matière ! »

Oups, pardon …
« Donc, je déclenche et là, le miracle : c’est presque naturellement beau. Bien sûr, je sais déjà que grâce à mon niveau en Phö To Shop je pourrais révéler la magie du moment, sublimer l’instant, mais mince, c’est tout de même grisant de réussir du premier coup ! J’ai l’impression d’être Capa le jour J ! »

Parce qu’elle est floue ?
« Mais non ! Pour l’émotion liée à l’importance historique de l’instant ! »

Ouais, m’enfin on est qu’à Mardoul …
« Sors de ton carcan de petit capridé au cerveau étriqué ! Quoi que, t’es plus proche de l’ours, toi ! »

Tu dis ça à cause des poils ?
« Oui, mais pas que … Bref, quand tu auras finis d’hiberner, tu verras la nature sous un autre jour. »

Sans la pluie en gros ?
« Ouais, c’est ça. »

Bon, et ta photo ?
« Quoi ma photo ? »

T’as pas fini de nous en parler.
« Ah bon ? »

Ben non.
« Peut-être, mais c’est pas grave, on va parler de moi maintenant. Tu veux un champignon ? »