Entre dans l’arène romain …

Le 8 septembre au soir, se déroulait la réunion plénière de l’APC. Etait inscrit au programme « Inscription pour la saison » et « Accueil des nouveaux ». Moi, ça c’est passé un mardi, dans la soirée. Je m’en souviens comme si c’était hier ….


Je vous présente le petit nouveau, André. Comment t’appelles-tu André ?

André.

Tu es le bienvenu, André. Présente-toi …

Je m’appelle André NIHOUARN. Je suis né le 03 septembre 194….

C’est bon. on n’est pas au quai des Orfèvres ici.
Bienvenue au club, André. Je te présente les membres de l’APC. Moi, c’est monsieur Dominique, appelle moi Dom’, ancien pensionnaire de la maison Royco, descendu des étoiles pour assurer la Police et les Affaires Étrangères au club, on me surnomme aussi Rocky Balboa à cause de mon petit chapeau.
Tu connais monsieur Eric P., l’homme qui murmure à l’oreille des Raw, le Wikipédia local de la photo, le maitre-étalon du débit verbal, à côté de lui Léonard de Vinci n’est qu’un pâle bricoleur et Fidel Castro un papoteur de salon.
Et monsieur Daniel, notre guichetier retraité, serrant fiévreusement de ses petits doigts moites la bourse molle du club, financier de confiance puisque titulaire d’un livret A, d’une rente Pinay et de quelques emprunts russes, un héritage familial.
Et les autres, les délégués Patricia, Suzanne, Laure et Xavier, en vert comme les académiciens, mais plein de verdeur, et les membres actifs, tous possesseurs de la carte officielle, puisqu’à jour de leur cotisation.

Bon tu as amené tes photos sur la clé USB.
Effectivement, il y a trois photos. Deux en couleur et une en noir-et-blanc, « de nettement moins bonne qualité que le noir-et-blanc argentique, comme le disait Kérisit », dis-tu. Oui, enfin j’aurais dû te prévenir, t’avertir, te mettre en garde. Je ne voudrais pas cafarder mais, sans sombrer dans la psychanalyse, je dois avouer que monsieur Eric pourrait prendre ombrage. Noir-et-blanc argentique plus Canon plus Kérisit, ça va réveiller son côté sanguinaire, « il va t’éparpiller par petits bouts façon puzzle ». Alors mets une sourdine, avance avec des patins, tout en flatterie, en délicatesse. Sois diplomate. Évite les gros mots.

Alors cette première photo……Eric, tu commentes …..

D’abord, c’est pas le thème du mois. Ensuite cette photo a été prise en mars 2013, d’après les Exif. Il y a des consignes de date en matière d’analyse de photos, comment André ? autant que pour une analyse d’urines. T’es un marrant, André …
Personnellement le Flare, j’aime pas, mais c’est chacun son point de vue, c’est ta photo André. Oui, ça s’appelle comme ça, Flare. C’est une aberration chromatique qui se traduit par l’apparition de halos de couleurs. Photo du Mont Frugy à Quimper.
Bon, je répète que, quand on présente une photo, il faut la commenter, donner la date, le lieu, expliquer ses intentions, présenter les modifications. Je le répète, j’en ai marre des photographes qui ne se rappellent pas du pourquoi/comment. J’en ai marre du manque de dialogue/débat de nos soirées. Il faut que chacun travaille et présente son travail, b….. de m…. ! .
J’ai rien contre toi André, tu débarques, t’es nouveau, mais autant prendre des bonnes habitudes, et les bonnes habitudes, c’est les miennes b….. de m….. Ben oui, je l’ai déjà dit, mais tu vois, André, tu me sors une photo que même toi tu sais plus toi-même ni quand-ce, ni quoi-ce, ni qu’est-ce, ni rien. Tu vois, j’en perd ma syntaxe. Tiens Dom’, toi qui a l’habitude des interrogatoires psychologiques, tu prends le relais, moi j’peux plus …

Tu débutes et tu agaces Eric, André. Pour un peu t’aurais de mauvaises pensées. Le club c’est son bébé, et ici on s’attaque pas aux marmots.
Bon, revenons à ta photo. Ce qu’on peut dire André, c’est que pour faire ta photo, il fallait être là au bon moment. La chance c’est le talent des médiocres. Comment ? t’as eu du flair. Eric a raison, t’es un marrant. Parce que la photo il fallait la « flaire ». Bon, on a compris … Ta photo…
Jean-Lou tu dis ? recadrer en carré, et non, t’enlève le flare, alors.
Oui Suzanne, mais si tu remets l’horizon droit, tu perds un bon tiers de l’image.
Non Xavier, même en la retournant, ça donne rien.
Oui Marie un filtre polarisant, mais à quoi ça sert de supprimer les reflets d’une image qui est déjà sans éclat …
Paul, non, tu vois, tu deviens agaçant avec ton cormoran …
Loïc, non, c’est sans flash cobra, de toute façon André n’en a pas …
Hein, Jean-Pierre, en bas cinq canards, non je crois que c’est une souche d’arbre, ou une marmotte, mais tu as raison, c’est flou, ça peut prêter à confusion.
Toi, tu vois plutôt une Leontopodium alpinum, Patricia , t’as de bons yeux tu sais.
André tu dis ? Embrassez-moi…Ah oui « T’as de beaux yeux tu sais. Embrassez-moi. » Fatigant, André, fatigant.
Marie Thérèse, tu ne dis rien, c’est toi qui a raison, cette photo aspire à l’oubli.
«Et Facebook, on peut pas l’envoyer … alors». Mais tu ne tu te reposes jamais, André !

La deuxième photo, Eric …..A toi.

Ouh la la, encore mieux, de la neige cette fois. Elle date de quand cette photo…Ahhh, on sait pas, les Exif ont disparu. Vaut peut-être mieux.
On voit bien le ciel bleu. Et la neige bleue. Toi tu fais bien la balance des bleus. Même les patouilles sont bleues.
L’intention se défend. Je ne m’enthousiasme pas devant ta photo, mais je salue les efforts de l’aïeul persévérant, du vétéran opiniâtre, du septuagénaire pugnace. Tu as raison de tenter André, dans la vie faut tout essayer, sinon il reste le cyanure.
Un conseil André, travaille en Raw. Tes blancs sont bleus, les bleus sont trop clairs, ta balance des blancs tire goulûment vers le bleu, et pour le bruit, tu vois, 1200 iso en plein soleil, je pige pas, et ton Canon non plus, il pige pas, même DxO pige pas. Tu ne m’entends pas à cause du bruit … ben là tu vois André, ça ne me fait pas rigoler, et pourtant, je suis de nature joviale. T’as quoi comme…ah oui, un Canon. Ben écoute, t’es pas complètement responsable alors. L’objectif ? Canon 70-300. Faut reconnaître, tu cherches aussi …

Une troisième …Eric, si tu le sens…

Bon, ce n’est toujours pas le thème.
Sans être d’une sévérité monastique, André, une certaine discipline de groupe s’impose. J’ai fait adopter une motion pour l’analyse photo, à savoir, trois photos récentes, du mois, pas plus, par sociétaire, maximum, pas plus, dans un thème défini à l’avance, avec explication des modifications, luminosité, cadrage, netteté et tutti quanti.
La différence entre motion et ultimatum ? La menace, sans doute. Je sais, mais j’ai l’impression de parler en V.O., qu’il te faudrait un casque, comme à l’ONU.
Mais d’accord, si tu aspires à une soirée diapo, le genre « mes meilleures photos », on la fera. Enfin, vous la ferez. Avec chips, sandwichs, Clairette de Die et une musique d’ambiance, genre musette ou chants de marin.
Je me suis sans doute mal exprimé sur le site. Je pense que je vais ajouter une page, avec des explications plus sobres, à la portée de tous. Je vais peut-être même refaire la page « analyse photo », avec des mots plus simples, compréhensibles par tous. Ou je vais carrément refaire le site, plus primaire, plus dépouillé avec des dessins, des lignes, des pointillés et des coloriages et quelques mots, une ou deux phrases, pas plus. Daniel tu…

Fais gaffe à ta licence Eric. Tu te chauffes les sangs, ça peut porter préjudice à ta santé et à ta réputation. Et André n’a pas encore payé. Pense aux finances du club. Je laisse le mot de la fin au Président.

Voilà. Il est tard. On va terminer ce soir.
Tu vois André, le club, ton club désormais, c’est une famille où, comme le professe Eric dans son postulat introductif : « chacun travaille et présente son travail, c’est le meilleur moyen d’apprendre des autres ».
Moi qui te parle, j’ai commencé la photo astronomique en photographiant l’étoile Polaire avec mon Brownie Flash et petit à petit, en travaillant, en présentant mon travail aux autres, j’ai progressé, j’ai appris des autres, si tu vois ce que j’veux dire …
Tu sais, j’ai, dans le living, la constellation du Grand Bronze, en poster 60 x 40, bronzae S 729,458 NQ4 Lacaille, pour les connaisseurs, ouais mon vieux. Et ben ça jette, tu sais ! Le travail de toute une équipe.
Bon, pour le règlement de la cotisation, tu vois cela avec Daniel….

Alors André, partant ?
T’as raison. T’es âgé mais volontaire. Alors c’est 40 euros pour Lennon et 20 euros supplémentaires pour Saint-Ségal.
Non, il n’y a pas demi-tarif pour les seniors.
Oui je sais, pour le cinoche ou les locations de ski, mais pas ici.
Non, il n’y a pas de d’indemnité kilométrique.
Non le tarif « étudiant », c’est quand t’es étudiant, pas si t’as été.
Non, si tu ne viens pas, ce n’est pas remboursé.
Non même avec un certificat médical, ne te fous pas de ma gueule, André.
Non je ne m’énerve pas, je ne m’énerve pas mais je mets les choses au point, ce qui est élémentaire pour un photographe … Mise au point … bon, passons.
Tu paies par chèque ?
Le chèque, signé, s’il te plaît.
Tu veux un reçu … T’as pas confiance ? Ah tu blagues … excellente la blague.
Tu viens à Saint-Ségal aussi ? T’as un ordi ? Une tour. Un smartphone ? Non. Une tablette ? Non. Ben, note quand même 60 euros …
Bon retour André.


Ben oui, ça s’est passé comme cela. Je m’en souviens parfaitement.
Alors, bonjour les nouveaux……Entre dans l’arène Romain, mon enfant, et toi aussi Gaël, mon fils…. . (pour ceux restés à Björn ou Ilie, évidemment c’est plus difficile, pour les nostalgiques du jeu de paume, c’est très difficile…).
Ah, après, il y aura « le verre de l’amitié » qu’Antoine Blondin appelait « les verres de contact ».

L'auteur : André NIHOUARN
Notre "doc" manie la langue française comme personne. Adepte des Tontons Flingueurs et des Bronzés, il nous taille des costards sur mesure sans aucune méchanceté et avec humour.
A lire sans modération.

4 commentaires sur “Entre dans l’arène romain …”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.